Actualités

Les actualités de l'isolation par Isolation Solidaire

Actualites - 04 Septembre 2020

La rénovation énergétique au centre du plan de relance du gouvernement

La crise sanitaire qui frappe la France et le monde depuis 6 mois oblige le gouvernement français à mettre en place des mesures de soutien aux particuliers et aux professionnels. Le 3 septembre 2020, le Premier Ministre Jean Castex a énoncé le plan “France Relance”, un programme d’action gouvernemental pour préparer la relance économique, sociale et écologique. Ce plan de relance s’inscrit dans une large réflexion nationale et intègre plusieurs mesures déjà mises en place, notamment pour les aspects écologiques. L’objectif, construire la France de 2030 en intégrant au cœur de son plan de relance une dimension éco-responsable forte. Pour ce faire, une enveloppe globale de 30 milliards d’euros, sur les 100 milliards prévus pour la totalité du plan “France Relance”, est allouée au budget du développement écologique pour la relance durable prévue par le Gouvernement. 

Un plan de relance globale pour l’écologie 

Inscrite dans un dispositif écologique large, la rénovation énergétique des bâtiments constitue l’un des points majeurs de la relance éco-responsable prévue par le gouvernement. Elle s’accompagne de 6 autres mesures : 

  • LA densification et le renouvellement urbain 
  • La décarbonation de l’industrie
  • Le développement de l’économie circulaire et des circuits courts 
  • La transition agricole  
  • Le développement des infrastructures et de la mobilité verte
  • Le développement des technologies vertes

En ce qui concerne la rénovation énergétique des bâtiments privés, un budget de 2 milliards d’euros viendra soutenir la relance, répartis sur 2021 et 2022. 

Vers la rénovation énergétique des bâtiments privés

L’Etat accompagne les Françaises et les Français dans la rénovation énergétique de leur logement depuis déjà plusieurs années. En 2006, la Loi Pope introduit pour la première fois la responsabilité des fournisseurs d’énergie et le principe des CEE (Certificats d’Economies d’Energie). S’en est suivie la création de plusieurs aides gouvernementales pour aider les ménages français à faire des économies d’énergie. Isoler ses combles ou ses planchers basremplacer sa chaudière ou lancer son projet d’autoconsommation grâce aux panneaux solaires, les méthodes pour réduire les émissions polluantes ne manquent pas. Plusieurs années après la mise en application des premières aides du Gouvernement, le plan “France Relance” prévoit le renouvellement et le renforcement de plusieurs dispositifs. 

Pourquoi orienter la relance vers la rénovation énergétique des bâtiments privés ? 

La crise sanitaire du Covid-19 a entraîné, à l’échelle mondiale et à l’échelle du pays, un ralentissement progressif de l’activité industrielle et de la mobilité. D’un point de vue écologique, cela pourrait entraîner la plus forte baisse annuelle des émissions de CO2 à l’échelle mondiale. D’après ce constat, l’objectif du gouvernement est clair : “faire de la France la première grande économie décarbonée Européenne”. Aujourd’hui, au niveau national, le secteur du bâtiment est responsable de près de 25 % des émissions de gaz à effet de serre. Parmi cette part, les 2 tiers sont issus du secteur résidentiel. Il est donc primordial de continuer à soutenir les foyers français dans leurs projets de réduction de consommation d’énergie et de transition énergétique.

Comment accompagner la rénovation énergétique des bâtiments privés ? 

Ce plan de relance vient en complément de la réforme du CITE (Crédit d'Impôt à la Transition Énergétique), amené à disparaître le 1er janvier 2021 au profit de la prime de transition énergétique Ma Prime Rénov’. Dans cette dynamique, le gouvernement prévoit d’améliorer l’efficacité des aides prévues pour la rénovation énergétique des bâtiments privés : 

  • Renforcement du soutien à la rénovation globale
  • Renforcement du soutien à la rénovation énergétique des logements pour les propriétaires bailleurs 
  • Renforcement du projet “Logement”, financé par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) 
  • Renforcement des plans d’action gouvernementaux des soutiens au copropriétés dégradées (PIC)
  • Renforcement de la réhabilitation et de la restructuration de l’habitat en centre ville portés par les programmes “Action Cœur de Ville” et “Petite Ville de Demain”
  • Mobilisation et communication autour des métiers de la rénovation énergétique grâce à des événements territoriaux et des campagnes de communication.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique concernés ? 

En tant que propriétaire, occupant locataire ou propriétaire bailleur, vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique globale au sein de votre logement. Ces derniers incluent par exemple : 

Pour l’ensemble de ces travaux, vous disposez de plusieurs aides, dont celle de l’ANAH - Ma Prime Rénov’, et les aides financières liées au dispositif des CEE - Coup de Pouce Chauffage et Coup de Pouce Isolation.

Innovia, votre partenaire dans la rénovation énergétique !

Depuis 2016, Innovia œuvre pour vous proposer des travaux d’isolation et de remplacement de chaudière faits dans les règles de l’art. En tant que structure délégataire agréée par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire dans le cadre des CEE (Certificats d’Economies d’Energie), Innovia a créé des solutions globales et sur-mesure pour vous accompagner dans vos travaux de rénovation énergétique. Les artisans avec lesquels nous collaborons, et les chantiers qu’ils réalisent sont soumis à de nombreux contrôles. Alors, si vous cherchez un partenaire de confiance pour réaliser des travaux et faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à nous contacter

Ma Prime Rénov’ évolue ! 

Les détails budgétaires de l’évolution de Ma Prime Rénov seront précisés par le gouvernement d’ici le 1er octobre 2020. Jusqu’à présent réservée aux ménages modestes, la prime s’élargit à :

  • L’ensemble des propriétaires occupants, sans conditions de revenus  - elle concernait depuis le 1er janvier 2020 uniquement les ménages dits “modestes” et “très modestes” suivant un seuil de revenu fiscal de référence défini ;
  • L'ensemble des copropriétés en simplifiant le financement des travaux avec une seule aide collective versée au syndicat de copropriétaires, indépendamment des situations des copropriétaires, occupants comme bailleurs ;
  • L’ensemble des propriétaires bailleurs pour encourager la rénovation énergétique des logements du parc locatif privé.

En attendant, si vous êtes propriétaire aujourd’hui non éligible, vous pouvez tout de même engager des démarches de travaux pour déposer vos dossiers à partir du 1er janvier 2021. Tous les travaux prévus comme suite à un devis signé après le 1er octobre 2020 sont éligibles !



» Retourner à la liste des actualites

vous aussi, isolez vos combles et vos sous-sols pour 1€

25 000 clients nous ont fait confiance, comme eux économisez jusqu'à 30% sur vos factures de chauffage !

Nos engagements